Menu Fermer

GAM : Présentation

La gymnastique artistique masculine (GAM) aux agrès est une discipline olympique depuis longtemps. C’est un sport individuel mais pour le bénéfice d’une équipe.  Elle se pratique sur 6 agrès.

LE SOL : VIRTUOSE DE L’ESPACE

Le gymnaste défie les lois de l’apesanteur sur une surface de 12m × 12m par des mouvements acrobatiques réalisés en général sur trois ou quatre diagonales. Le gymnaste y ajoute des éléments mélangeant force, souplesse et équilibre.

LE CHEVAL D’ARCONS : Puissance et élégance

Le gymnaste effectue des difficultés en appui sur les mains, exécutant des mouvements circulaires du corps, un travail de puissance. Il est possible de réaliser des élans passant par l’appui renversé avec ou sans rotations. Les parties de force n’étant pas autorisées à cet engin, tous les éléments ne peuvent être exécutés qu’avec élan et sans aucune interruption. 

LES ANNEAUX : La force de l’homme

C’est l’appareil qui sollicite le plus de force musculaire, l’exercice est composé d’éléments d’élan, de force et de maintien. De la suspension à l’appui renversé, le gymnaste effectue ses mouvements le plus souvent avec bras tendus. Le balancement des câbles n’est pas permis.

LE SAUT DE CHEVAL : L’homme volant

Le gymnaste, après une course de 25m, une impulsion sur un tremplin et une brève pose des mains sur la table de saut, effectue une figure de haut vol avec une ou plusieurs rotations avant de se réceptionner.

 

LES BARRES PARALLELES : Courage et Maîtrise

Cet agrès offre une combinaison de mouvements en dessus et en dessous des barres, mélangeant des éléments de voltige et de maintien. Certains éléments peuvent se réaliser à l’aide d’une seule barre mais les exercices modernes jouent plutôt sur les différentes transitions entre appuis et suspensions.

LA BARRE FIXE : Spectacle aérien

Rotations autour de la barre et figures aériennes composent les difficultés de cet agrès. Le gymnaste doit varier les prises (pronation, supination et prono-supination) sans jamais s’arrêter en enchaînant ses difficultés plus ou moins près de la barre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *